more//

Actualité en détail

18 janvier 2013

OMEGA annonce la création du premier mouvement horloger véritablement antimagnétique

Retour

OMEGA a annoncé la création d’un mouvement horloger résistant aux champs magnétiques supérieurs à 1,5 tesla (15 000 gauss), ce qui excède de loin le niveau de résistance magnétique de toute montre existant à ce jour et résout l’un des problèmes auxquels les horlogers sont confrontés depuis des siècles.

Le mouvement fut dévoilé lors d’une conférence de presse à la Cité du Temps de Genève, le 17 janvier, par Raynald Aeschlimann, OMEGA Vice President et membre de la Direction générale élargie du Swatch Group. La conférence de presse fut ouverte par M. Aeschlimann, qui souhaita la bienvenue aux médias avant de présenter Jean-Claude Monachon, Vice President d’OMEGA et Head of Product Development, Michel Willemin, CEO d’ASULAB, Thierry Conus, Director of Research & Development chez ETA et Mathieu Oulevey, Tribologie and Materials Engineer chez ETA.

La première déclaration de M. Aeschlimann rendit hommage au Swatch Group pour son incroyable capacité à rassembler les contributions des meilleurs ingénieurs et chercheurs issus de chacune de ses marques et sociétés. « Tous les héros sont ici – mes collègues d’OMEGA mais aussi d’ASULAB et d’ETA. C’est uniquement grâce à leur créativité partagée et à leur enthousiasme que nous pouvons aujourd’hui vous présenter cette remarquable innovation » ajouta-t-il.

La technologie développée par l’équipe a donné naissance au premier prototype de ce mouvement, qui a été intégré à la Seamaster Aqua Terra d’OMEGA. Contrairement aux différents efforts visant à contrecarrer les effets du magnétisme, la résistance au magnétisme du mouvement OMEGA ne repose pas sur une capsule de protection à l’intérieur du boitier, mais sur l’utilisation de matériaux non ferreux sélectionnés dans la composition du mouvement lui-même. Plusieurs demandes de brevet ont été déposées pour ce nouveau mouvement.

Grâce à un diaporama des plus grands moments d’OMEGA depuis 1894, Jean-Claude Monachon rappela au public de la conférence de presse le long héritage de la marque en matière d’innovations technologiques. Il souligna que le magnétisme a toujours constitué un problème pour les horlogers, ajoutant que les aimants n’ont jamais été aussi présents qu’aujourd’hui dans la vie quotidienne. Les horlogers se heurtent régulièrement au problème du magnétisme, dans la mesure où ils doivent démagnétiser les montres mécaniques dont les performances ont été perturbées par une exposition à des champs magnétiques. Le nouveau mouvement règle désormais ce problème.

Il expliqua ensuite que G. N Hayek, CEO du Swatch Group, avait mis OMEGA au défi de créer un mouvement parfaitement antimagnétique, avant d’annoncer que ce défi avait été relevé, haut la main, avec l’aide d’ingénieurs, de scientifiques et de métallurgistes des sociétés sœurs d’OMEGA.

Michel Willemin fit une présentation sur les problèmes posés quotidiennement par le magnétisme. Il donna aux représentants de la presse un bref aperçu du magnétisme et des aimants et souligna que le développement du mouvement fut fortement motivé par la force des aimants permanents.  

Thierry Conus expliqua comment le magnétisme avait été géré jusqu’ici, notamment à l’aide de capsules internes visant à en limiter les effets. Il énonça les limites d’une telle approche, à savoir l’impossibilité de parer à la puissance toujours plus forte des aimants permanents et, d’un point de vue esthétique, l’absence inhérente de toute visibilité du mouvement. Puis, il diffusa un court documentaire démontrant qu’une montre mécanique traditionnelle exposée à un niveau élevé de magnétisme cessait immédiatement de fonctionner, perdant ainsi considérablement sa précision. Le prototype d’OMEGA fut soumis à un niveau de magnétisme encore plus élevé (15 000 gauss), et continua de fonctionner. Les tests démontrèrent que la montre était aussi précise avant qu’après avoir été exposée au magnétisme. 

Une démonstration en direct suivit alors, apportant la preuve irréfutable que le nouveau mouvement d’OMEGA >15 000 gauss marque une véritable avancée en matière de technologie horlogère.

OMEGA compte présenter cette technologie lors du salon Baselworld, qui se tiendra en avril. Le nouveau mouvement, le calibre OMEGA Co-Axial 8508, devrait être mis sur le marché en 2013.

Loading
Fermer

La Collection

WeChat

Code QR WeChat
Scannez le code QR et suivez le compte OMEGA_Official sur WeChat