Retour

3… 2… 1… Décollage réussi !

OMEGA relance l’emblématique Calibre 321

Lorsqu'on demande aux amateurs d’horlogerie de citer le mouvement qu’ils voudraient voir renaître, nombreux sont ceux qui évoquent le Calibre 321 d’OMEGA. Ce mouvement chronographe robuste et élégant, très populaire depuis les années 1940, reste très recherché par les collectionneurs du monde entier. Aujourd’hui, plus de 50 ans après la production du dernier Calibre 321, OMEGA fait renaître ce mouvement emblématique.

Célèbre pour son superbe design sophistiqué, le Calibre 321 original occupe une place à part dans l’histoire. Il a entraîné toute une série de montres, dont la Speedmaster ST 105.003 (le premier modèle testé et approuvé par la NASA et porté par l’astronaute Ed White lors de la première sortie américaine dans l’espace) et la Speedmaster ST 105.012 (la première montre portée sur la Lune).

Relancer un mouvement aussi réputé se devait d’être fait avec la plus grande exactitude. Pour le Calibre 321, OMEGA a constitué une équipe d’experts qui ont œuvré pendant deux ans en secret pour redonner vie au mouvement, un petit groupe composé de chercheurs, de développeurs et d’historiens, mais aussi de nos meilleurs artisans et maîtres horlogers.

L’équipe OMEGA a pris pour référence la deuxième génération du Calibre 321 et effectué d’impressionnantes recherches au sein de nos archives et schémas d’époque pour reconstruire le mouvement à l’identique autant que possible. Mieux encore : ils ont également fait appel à une technologie de scanner numérique pour pénétrer à l’intérieur de la Speedmaster ST 105.003 que l’astronaute Eugene « Gene » Cernan a emmenée sur la Lune lors de la mission Apollo 17 en 1972.

Résultat : les composants les plus uniques et les plus iconiques du Calibre 321 ont été reproduits dans le respect des spécifications d’origine. Les nouveaux mouvements seront entièrement produits dans la Manufacture du siège d’OMEGA à Bienne, dans un atelier spécialement dédié au Calibre 321, une première pour la marque. L’assemblage de chaque mouvement ainsi que le montage de la tête de montre et du bracelet seront réalisés par un seul et même horloger. D’autres nouvelles attendent les amoureux des montres dans les mois qui viennent.